Ivan Cassagnau
  • Ivan Cassagnau et son frère jumeau, Marcel, sont nés à Sainte-Radegonde dans le Gers le 11 novembre 1890. Élevé par son grand-père, instituteur, Ivan reçoit une solide éducation classique et obtient le baccalauréat en 1907 avant de s’engager à dix-neuf ans dans l’artillerie par amour des chevaux. La guerre le trouve au grade d’adjudant-chef alors qu’il vient de se marier, en mai 1914. Son épouse décédera en couches à l’été 1917, lui laissant un fils, Jules. D’abord chef de la 30e batterie de renforcement du 57e régiment d’artillerie de campagne de Mirepoix, dans l’Ariège, Ivan est en Alsace le 17 août 1914 et participe à la campagne des Vosges en août-septembre 1914, puis est envoyé dans la Meuse. Il participe à la longue bataille de Verdun, où il est blessé. Viennent ensuite l’armée d’Orient en 1917-1918 et le retour en Champagne en avril 1918. Sa participation à la Première Guerre mondiale trouvera ses prolongements sur les théâtres extérieurs (Orient, Roumanie, Bulgarie, Palestine, Égypte) jusqu’à Noël 1920. Ivan Cassagnau continuera sa carrière militaire après s’être installé dans les Vosges, où il épousera sa seconde femme, Marie Ferry. En 1924, il quitte l’armée et devient employé de banque puis de papeterie. Décédé à Raon-l’Étape le 22 février 1966, il est enterré à Saint-Jau, un hameau de son village natal.

Les titres de l'auteur