Boris Pahor
  • Né en 1913 à Trieste, où il vit toujours, Boris Pahor est considéré en Slovénie comme l’un des romanciers les plus importants de sa génération. En 1944, il rejoint les rangs de l’armée de libération yougoslave puis il est déporté en Alsace et en Allemagne après avoir été arrêté par la Gestapo. De sa descente aux enfers, il rapporte Pèlerin parmi les ombres, un témoignage bouleversant où il conjure, dans le sillage de Primo Levi et d’Imre Kertesz, les spectres d’un passé innommable. Il a également consacré à sa ville natale une « Trilogie triestine » – Printemps difficile (1958), Jours obscurs (1975) et Dans le labyrinthe (1984) – d’inspiration autobiographique qui retrace l’histoire de la ville et de ses habitants. Écrivain slovène le plus traduit et publié en France, Boris Pahor est Chevalier de la Légion d’honneur depuis 2007. Il a été fait Commandeur des Arts et Lettres en 2011.

Les titres de l'auteur