Max Aub
  • Né en 1903 d’un père allemand et d’une mère française, exilé avec sa famille en Espagne en 1914, Max Aub s’est engagé du côté des républicains contre le franquisme. Cet anarchiste, qui eut pour amis Lorca, Malraux (avec qui il cosigna le scénario de L’Espoir), Picasso, Dalì, Buñuel, est nommé en 1937 attaché culturel à l’ambassade d’Espagne à Paris. Arrêté en 1939, accusé de communisme, Max Aub connaît sous Vichy les camps de concentration du sud de la France. Il parvient à s’évader en 1942 et gagne le Mexique, où il mènera jusqu’à sa mort en 1972 une vie d’agitateur culturel particulièrement active (littérature, théâtre, cinéma). Son œuvre, importante, forte d’une quarantaine d’ouvrages, est à ce jour pratiquement inconnue en France.

Les titres de l'auteur