Claude Farrère
  • Né en 1876, Goncourt 1905 avec Les Civilisés et académicien en 1935 préféré à Paul Claudel, Claude Farrèrese consacra entièrement à l’écriture au sortir de la Première Guerre mondiale. Blessé au bras en 1932 pour s’être interposé entre le président Paul Doumer et un homme venu pour le tuer, engagé dès 1933 dans la défense des juifs persécutés en Allemagne, ce capitaine de corvette, grand homme des lettres françaises injustement tombé dans l’oubli, est mort le 21 juin 1957 à Paris.

Les titres de l'auteur