Anna Blunt
  • Fille de Lady Lovelace et petite-fille de Byron, Anna Blunt partage très tôt les rêves d’Orient de son époux Wilfrid Blunt, lui-même artiste et poète, cavalier émérite et fin connaisseur de l’Orient. Ensemble, ils voyagent, apprennent les langues locales, étudient l’islam. Leurs deux expéditions les plus célèbres en Mésopotamie et au cœur de l’Arabie donnent à Anna l’occasion de publier deux livres : le premier sous la direction de Wilfrid (Les Tribus nomades de l’Euphrate, 1879) et le second de sa seule initiative, Pèlerinage au Nedjed (1881). Le 15 décembre 1917, Anna décède au Caire. Wilfrid Blunt meurt le 10 septembre 1922.

Les titres de l'auteur