Antoinette Peské
  • Née en 1904, Antoinette Peské, fille d’un peintre, composait déjà d’étonnants poèmes à l’âge de huit ans. Cette vocation précoce se cristallisera dans deux romans, La Boîte en os et Ici le chemin se perd (écrit en collaboration avec son mari Pierre Marty sous le nom de plume Peské-Marty), qui fédéreront autour d’eux les plus grandes admirations (Jean Cocteau, Pierre Mac Orlan, Félix Fénéon). Antoinette Peské est morte en 1985.

Les titres de l'auteur