James J. Morier
  • James Justinian Morier est né dans l’Empire ottoman à Izmir en 1780 de parents britanniques. Diplomate, il se consacre également à l’écriture et puise naturellement ses sujets dans les mondes turc et perse. Son grand œuvre, Les Aventures d’Hadji Baba d’Ispahan qui paraît à Londres en 1824, se veut une sorte de Gil Blas se déroulant en Perse. Le succès de ce roman est tel qu’une traduction en français paraît la même année. En 1828, il lui donnera une suite sous le titre Les Aventures de Hadji Baba en Angleterre. Après une vie bien remplie qui le conduira un temps à Mexico, James J. Morier décède à Brighton en 1849.

Les titres de l'auteur