Jean Follain
  • Fils de notaire et petit-fils d’instituteur, Jean Follain est né en 1903 à Canisy, dans la Manche, lieu qui sera une inspiration essentielle pour sa production poétique. Après des études de droit, il exerça des fonctions de magistrat tout en fréquentant les milieux littéraires. Il écrivit des recueils de poèmes – dont Exister (1947), Tout instant (1957), Appareil de la terre (1964), Espaces d’instants (1971) – mais également des livres en prose, comme Paris (1935), Canisy (1942) ou Chef-lieu (1950). Ami de Max Jacob, André Salmon, Jean Paulhan, Pierre Minet, Armen Lubin, Pierre Reverdy, il collabora à de très nombreuses revues. Il reçut en 1970 le Grand Prix de poésie de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre. Il meurt tragiquement en 1971, renversé par une voiture.

Les titres de l'auteur