Sophie Kovalevskaïa
  • Sophie Kovalevskaïa (1850-1891), fille de général, féministe, communiste, nihiliste, mathématicienne, admi-rée par Dostoïevski, George Eliot et Darwin, doit une bonne part de sa réputation à ce petit roman largement autobiographique paru après sa mort, aussitôt traduit en plusieurs langues, et interdit par quelques censeurs grincheux.

Les titres de l'auteur