Smoke Bellew -
  • Littérature étrangère
  • Date de parution : 09/03/2006
  • 352 p., 9,90 EUR €
  • ISBN 978-2-7529-0152-1
Smoke Bellew
(Belliou la Fumée)
Jack London
Traduit par Louis Postif
Langue d'origine : Anglais (États-Unis)

Préface de Bernard Rapp.

 

C’est avec ce livre de 1912. sorte de roman découpé en nouvelles, que Jack London fait ses adieux au Klondike de la ruée vers 1’or. Et si l’on décèle entre les lignes un rien de nostalgie, c’est - pour une fois - la bonne humeur qui domine… encore qu’à l’arrière-fond se laisse entr’apercevoir (comment faire autrement ?) toute l’âpreté de la lutte pour la vie.

 

Un récit, un ensemble de récits, à tonalité picaresque, mais, auquel la figure du héros -prototype du bon zigue touchant de maladresse, Candide égaré parmi les chercheurs d’or, jamais découragé dans son désir d’aider les copains - prête une couleur résolument bon enfant. A relire ces épisodes d’une vive drôlerie, mais modelés dans une belle pâte humaine, on s’explique le succès constant de ce livre : l’un des plus populaires de tous les London depuis bientôt un siècle.

 

Douze nouvelles écrites en 1911-1912 et formant un récit unique grâce au personnage du titre, sorte de Tartarin sans malice à qui arrivent sans cesse des catastrophes qu’il reçoit avec philosophie. Cet ensemble fort bien raconté est le versant comique de la tragédie du Klondike qui fut la source d’une dizaine de romans et recueils de nouvelles pour l’écrivain.