Célestopol

Célestopol

Emmanuel Chastellière

Célestopol, cité lunaire de l’empire de Russie, est la ville de toutes les magnificences et de toutes les démesures. Dominée par un duc lui-même extravagant, mégalomane et ambitieux, elle représente, face à une Terre en pleine décadence, le renouveau des arts et la pointe du progrès technologique. On y suit des habitants en quête d’émancipation, rebelles, insoumis – à...

Édition papier

Date de parution : 02/05/2019

Prix : 10,70 €

Format : 18.2 x 12 cm, 352p.

ISBN : 978-2-36914-496-0

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 02/05/2019

Prix : 6,99 €

ISBN : 978-2-36914-497-7

    « C’est avec plaisir et joie que l’on découvre cette ville lunaire fondée par les Russes. […] À mi-chemin entre le conte populaire slave et la Trilogie de la Lune de Johan Heliot […] on passe un moment de lecture fort agréable. »


    Asavar, Elbakin.net


     


    « Ambiance steampunk, atmosphère entre Jules Verne et Théophile Gautier, Célestopol a tout pour plaire, dépaysement garanti ! »


    Lauren, Fnac Marseille


     


    « Une cité lunaire, de l’imaginaire éclatant, des destins hors du commun, voilà ce que propose cet univers de steampunk-fantasy riche et original. »


    Librairie Critic (Rennes)


     


    « On en redemande ! »


    Librairie Ehrengarth (Strasbourg)


     


    « Une découverte unique pour ce roman inclassable qui ravira à la fois les fans d’univers steampunk et les amateurs de grande littérature. »


    Jérôme, Furet du Nord (Lille)


     


    « L’auteur nous livre ici un recueil étonnant aux personnages hauts en couleurs ! »


    Librairie Le Divan (Paris)

Célestopol, cité lunaire de l’empire de Russie, est la ville de toutes les magnificences et de toutes les démesures. Dominée par un duc lui-même extravagant, mégalomane et ambitieux, elle représente, face à une Terre en pleine décadence, le renouveau des arts et la pointe du progrès technologique. On y suit des habitants en quête d’émancipation, rebelles, insoumis – à l’image de la métropole –, qui portent en eux des colères intimes et des fêlures profondes.

Dans ce volume de fantasy d’influence steampunk, l’auteur nous livre un hommage décalé et ambitieux au romantisme slave.