Corsaire de la République

Corsaire de la République

Louis Garneray

« Excepté la piraterie, j’ai fait à peu près tous les genres de navigation. Excepté l’Amérique et la Nouvelle-Hollande, j’ai vu à peu près le monde entier. »


Ainsi parle Louis Garneray, embarqué à treize ans, compagnon de Surcouf et qui dresse dans Corsaire de la République la chronique édifiante de ses premières années passées parmi les corsaires de l’océan Indien....

Édition papier

Date de parution : 20/06/2011

Prix : 10,00 €

Format : 18.2 x 12 cm, 352p.

ISBN : 978-2-7529-0619-9

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 03/07/2014

Prix : 9,99 €

ISBN : 978-2-36914-155-6

    « Ces mémoires ressemblent à ceux d’un correspondant de guerre. Son œil de peintre et de reporter amateur est aussi un œil de corsaire. Garneray appartient naturellement à la famille des prédateurs. »

    Jacques Meunier, Le Monde

« Excepté la piraterie, j’ai fait à peu près tous les genres de navigation. Excepté l’Amérique et la Nouvelle-Hollande, j’ai vu à peu près le monde entier. »


Ainsi parle Louis Garneray, embarqué à treize ans, compagnon de Surcouf et qui dresse dans Corsaire de la République la chronique édifiante de ses premières années passées parmi les corsaires de l’océan Indien. L’époque est celle des derniers succès de la Marine française, dus pour l’essentiel à l’intrépidité des capitaines indépendants que la République autorisait à mener la guerre de course contre les Anglais. C’est avec eux, entre Zanzibar et les Philippines, que Garneray partagea les bons comme les pires moments d’une existence « à la vie, à la mort ! ».