Les Carnets d’Edith

Les Carnets d’Edith

Edith Velmans

À La Haye, en 1939, Edith, jeune fille juive âgée d’à peine quatorze ans, est confrontée à la menace nazie. Quand la Hollande est envahie, au printemps 1940, elle croit encore qu’il lui sera possible de vivre, de rire, d’aimer... Jusqu’à ce que l’occupant tombe enfin le masque et procède aux premières déportations. Elle vivra près de trois ans cachée sous un faux nom dans...

Traduit par Helene Collon

Édition papier

Date de parution : 21/08/2014

Prix : 9,70 €

Format : 18.2 x 12 cm, 304p.

ISBN : 978-2-36914-122-8

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 21/08/2014

Prix : 9,49 €

ISBN : 978-2-36914-124-2

    Les Carnets d’Edith nous apportent la même souffrance et le même bonheur qui nous avaient étreints à la lecture d’Anne Frank.

    Esther Freud,

    Parmi les témoignages autobiographiques qu’il m’ait été donné de lire, l’un des plus beaux et des plus bouleversants.

    Ruth Rendell,

À La Haye, en 1939, Edith, jeune fille juive âgée d’à peine quatorze ans, est confrontée à la menace nazie. Quand la Hollande est envahie, au printemps 1940, elle croit encore qu’il lui sera possible de vivre, de rire, d’aimer... Jusqu’à ce que l’occupant tombe enfin le masque et procède aux premières déportations. Elle vivra près de trois ans cachée sous un faux nom dans une famille protestante, assistant dans l’ombre à la mort des siens et s’interdisant de montrer ses sentiments. Pour faire face, elle consigne en secret l’horreur dont elle est témoin et qu’elle ne peut exprimer au grand jour.