Lettre aux Francais

Lettre aux Francais

Abd El-Kader

Discrètement publiée à Paris en 1858, puis oubliée jusqu’à sa réédition en 1977 dans une nouvelle traduction de René R. Khawam, cette Lettre aux Français de l’émir Abd el-Kader continue de résonner aujourd’hui d’une troublante modernité.


Défenseur malchanceux de l’Algérie de 1820, libéré en 1852 par le prince-président Louis Napoléon, Abd el-Kader rédige dans ses...

Traduit par René R. Khawam

Édition papier

Date de parution : 20/09/2007

Prix : 8,70 €

Format : 18.2 x 12 cm, 224p.

ISBN : 978-2-7529-0302-0

    « Ce qui est remarquable dans cette Lettre aux Français, c’est l’absence de tout discours politique. Tout est axé sur la culture, la science et la philosophie. Mieux qu’une lettre, c’est une leçon adressée à un peuple tenu dans l’ignorance de la culture du Maghreb et du monde arabe. »

    Tahar Ben Jelloun, Le Monde

Discrètement publiée à Paris en 1858, puis oubliée jusqu’à sa réédition en 1977 dans une nouvelle traduction de René R. Khawam, cette Lettre aux Français de l’émir Abd el-Kader continue de résonner aujourd’hui d’une troublante modernité.


Défenseur malchanceux de l’Algérie de 1820, libéré en 1852 par le prince-président Louis Napoléon, Abd el-Kader rédige dans ses premières années d’exil cette méditation destinée à « ceux qui comprennent ».
Sous la forme d’un traité de réflexion spirituelle sur les liens politiques de la tradition, de la science et du progrès, l’émir philosophe, lecteur de Platon et d’Aristote, cherche à porter un autre regard sur l’incompréhension entre Islam et Occident.


Rythmes de développement propres à chaque civilisation, matérialisme de l’Occident, génie de l’écriture – l’une des plus grandes inventions de l’homme –, quels que soient les thèmes abordés, Abd el-Kader s’y révèle comme une immense figure humaniste aux idées novatrices.