L’Orientaliste

L’Orientaliste

Tom Reiss

Comment Lev Nussimbaum (1905-1942), un juif d’Azerbaïdjan ayant fui Bakou devant l’arrivée des bolcheviks, est-il devenu Essad Bey, prince musulman et flamboyante figure des milieux interlopes du Berlin de Weimar, puis Kurban Said, auteur des romans Ali et Nino et La Fille de la Corne d’Or ? Comment, en brouillant les pistes sur ses origines et en jouant avec ses identités, a-t-il pu...

Traduit par Francoise Jaouen

Édition papier

Date de parution : 21/01/2010

Prix : 12,80 €

Format : 18.2 x 12 cm, 544p.

ISBN : 978-2-7529-0435-5

Comment Lev Nussimbaum (1905-1942), un juif d’Azerbaïdjan ayant fui Bakou devant l’arrivée des bolcheviks, est-il devenu Essad Bey, prince musulman et flamboyante figure des milieux interlopes du Berlin de Weimar, puis Kurban Said, auteur des romans Ali et Nino et La Fille de la Corne d’Or ? Comment, en brouillant les pistes sur ses origines et en jouant avec ses identités, a-t-il pu échapper aux premières persécutions nazies, et être pressenti, en pleine guerre, pour être le biographe officiel de Mussolini ?
C’est le parcours de ce personnage hors du commun que retrace Tom Reiss dans L’Orientaliste, de l’Asie centrale à l’Italie, en passant par Constantinople, Berlin et New York, à travers les bouleversements de la première moitié du XXe siècle.