Sur les traces du Prêtre Jean

Sur les traces du Prêtre Jean

Nicholas Jubber

En 1177, le pape Alexandre III envoya un moine, Maître Philippe, auprès du roi des Indes, le fameux Prêtre Jean, censé posséder la fontaine de Jouvence et vivre dans un royaume traversé par un fleuve menant directement au jardin d’Éden. Le moine se mit en route vers ce paradis terrestre et disparut sans laisser la moindre trace. Avait-il trouvé le bonheur éternel ? Avait-il été...
Traduit par Carine Chichereau

Édition papier

Date de parution : 07/12/2012

Prix : 15,80 €

Format : 18.2 x 12 cm, 688p.

ISBN : 978-2-7529-0769-1

    « Jonglant avec les époques, comblant le passage du temps à l’aide de récits et faits historiques, Jubber conjugue le XIIe siècle à ses chroniques de voyages. »


    Profil


     


    « Un chef-d’œuvre d’aventure, d’humour, d’érudition. »


    Jean-Michel Barrault, Lire


     


    « Ce long récit de voyage tient de la chronique historique et du journalisme participatif sur un mode amusé, documenté et vivant (on bavarde et on se sustente beaucoup). »


    Thibaut Kaeser, Écho Magazine

En 1177, le pape Alexandre III envoya un moine, Maître Philippe, auprès du roi des Indes, le fameux Prêtre Jean, censé posséder la fontaine de Jouvence et vivre dans un royaume traversé par un fleuve menant directement au jardin d’Éden. Le moine se mit en route vers ce paradis terrestre et disparut sans laisser la moindre trace. Avait-il trouvé le bonheur éternel ? Avait-il été victime de supplices forcément atroces pour avoir côtoyé des mystères inavouables ? Nicholas Jubber, quelques neuf siècles plus tard, muni d’une copie de la missive papale, a repris ce chemin en compagnie de l’un de ses amis particulièrement cultivé, irrévérencieux parfois, et doué pour créer des rencontres improbables. Tous deux ont parcouru l’Italie, la Grèce, la Turquie et l’Arménie jusqu’à l’Éthiopie, le tout sur fond de bonne humeur et de (re)découverte de l’autre : une formidable balade dans l’histoire des trois religions du Livre, berceau de nos cultures.