Le Voyageur de Minuit suivi de Le Rire des Amants

Le Voyageur de Minuit suivi de Le Rire des Amants

Sayd Bahodine Majrouh

Oeuvre majeure de la littérature persane du XXe siècle, Le Voyageur de Minuit est un conte philosophique dans lequel l’auteur attaque et déplore la tyrannie politique ou religieuse toujours d’une actualité brûlante dans l’Afghanistan contemporain. Sayd Bahodine Majrouh exprime et dépeint les modes de mise en pratique de l’oppression et raconte la souffrance des individus et des...

Traduit du Persan par Sayd Bahodine Majrouh, Serge Sautreau

Édition papier

Date de parution : 03/03/2022

Prix : 11,30 €

Format : 18.2 x 12 cm, 480p.

ISBN : 978-2-36914-617-9

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 03/03/2022

Prix : 11,30 €

ISBN :

Oeuvre majeure de la littérature persane du XXe siècle, Le Voyageur de Minuit est un conte philosophique dans lequel l’auteur attaque et déplore la tyrannie politique ou religieuse toujours d’une actualité brûlante dans l’Afghanistan contemporain. Sayd Bahodine Majrouh exprime et dépeint les modes de mise en pratique de l’oppression et raconte la souffrance des individus et des peuples en proie au « Monstre ». Pour illustrer son propos, il puise aux sources du patrimoine littéraire occidental : La Divine Comédie de Dante et l’œuvre de Franz Kafka, sans oublier les références de ses origines : La Conférence des Oiseaux d’Attar et la poésie de Rûmi. Majrouh exalte le combat irrépressible des individus et des peuples pour la liberté dans la pure tradition soufie et plaide pour l'Amour et la Beauté contre la cruauté, de la mégalomanie, l'égoïsme et le nihilisme.

Au fil des années, Majrouh a remanié son grand œuvre dont l’original a paru en langue persane en 1973. Une seconde version, rédigée en pashto, autre langue de l’Afghanistan a été publiée en 1977.

Le texte publié ici est l’adaptation/traduction en français de l’original persan par l’auteur lui-même, avec la collaboration de Serge Sautreau. Publiée initialement en deux volumes sous les titres Le Voyageur de Minuit (Phébus, 1989) et Le Rire des Amants (Phébus, 1991), cette édition a servi de référence aux multiples traductions de l’oeuvre.

Pour la première fois, ce monument de la littérature est enfin restituée chez Libretto dans son intégralité.