Le Château des Bois-Noirs

Le Château des Bois-Noirs

Robert Margerit

Au lendemain de la guerre, une jeune fille élevée dans le meilleur monde se laisse épouser par un hobereau de la haute Auvergne. Tournant le dos à une existence parisienne vouée à la mondanité, elle ira vivre avec lui dans la retraite anachronique d'un vieux manoir de famille, au cœur des Bois-Noirs, petit massif forestier perché entre la Loire et l'Allier, et que le temps semble...

Édition papier

Date de parution : 02/02/2017

Prix : 9,70 €

Format : 18.2 x 12 cm, 272p.

ISBN : 978-2-36914-344-4

Édition numérique

Acheter ce livre au format numérique

Date de parution : 07/02/2017

Prix : 7,99 €

ISBN : 978-2-36914-345-1

    « Il faut lire Margerit. »

    Sandra Benedetti, L’Express

    « Le Château des Bois-Noirs plonge ses racines dans plusieurs sols à la fois et semble avoir emprunté à tous les genres romanesques. On peut y lire un roman classique, dans lequel on ose encore mourir d’amour, un roman sentimental (mais sans sensiblerie), un drame psychologique ou, dans le dernier quart du volume, une enquête à la Maigret […] Finalement, on tient un roman comme il ne s'en fait sans doute plus guère mais dans lequel on a plaisir a rester embarqué. La richesse de l'écriture y est bien sûr pour beaucoup (une densité qui avait déjà séduit Julien Gracq dans Mont Dragon). »

    Didier Garcia, Le Matricule des anges

Au lendemain de la guerre, une jeune fille élevée dans le meilleur monde se laisse épouser par un hobereau de la haute Auvergne. Tournant le dos à une existence parisienne vouée à la mondanité, elle ira vivre avec lui dans la retraite anachronique d'un vieux manoir de famille, au cœur des Bois-Noirs, petit massif forestier perché entre la Loire et l'Allier, et que le temps semble avoir oublié.

Dans ce lieu d'un autre âge, elle découvre avec stupeur un milieu qui n'a pas encore été dépouillé de son antique barbarie – univers auquel elle décide, tant bien que mal, de s'adapter.

Elle y sera aidée par l'amitié affectueuse – et bientôt passionnée – de son beau-frère. Mais leur inclination, d'abord inavouée, ne tarde pas à s'opposer à la sauvagerie native du mari, personnage taciturne, emmuré dans sa solitude, et qui nourrit pour sa femme un sombre et insatiable amour ; au point de devenir à son tour, poussé par ses démons, le ministre d'un destin qui a fait séculairement de la vieille demeure le royaume de la Mort la plus cruelle.